AfriqueCAMEROUN

CAM : Roger Milla veut le nom d’un stade de son vivant

Red - AS

Pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations de football que le Cameroun organisera prochainement, le gouvernement construit un stade moderne de 50 mille places à Japoma. Cette bourgade, située dans la périphérie de Douala, est le village natal de Roger Milla. « La construction d’un stade a Japoma me touche particulièrement parce que c’est dans mon village, c’est mon fief. Bon, maintenant je ne sais pas s’il portera le nom du stade de Japoma ou il sera baptisé stade Roger Milla. Le peuple de Japoma a écrit au premier ministre et au chef de l’État aussi pour que le stade porte mon nom. Bon, si c’est le cas, ce sera une juste récompense pour tous les footballeurs. Il y a déjà le stade Mbappe Leppe qui est à Douala » a expliqué le vieux lion indomptable de 66 ans.

Toutefois, Roger Milla va droit au but comme il savait le faire durant sa carrière  : « Je l’ai déjà dit à toute ma famille et à tout Japoma. Si ce n’est pas fait pendant mon vivant, jamais après mon décès. C’est au chef de l’Etat de décider, je lui ai toujours fait confiance, et je continue de lui faire confiance tant que je suis en vie ». En 37 ans de règne, Paul Biya n’a construit que deux stades omnisports. A Limbe dans la Région du Sud-Ouest et à Bafoussam dans la Région de l’Ouest. Les deux stades modernes ont été baptisés « Stade omnisports » sans aucune référence à une célébrité locale. Le successeur d’Ahmadou Ahidjo va-t-il être insensible aux appels de Roger Milla et ses fans ? Réponse au plus tard en 2021, année de la 32e édition de la CAN dont la phase finale est prévue au Cameroun.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité