Les Infos

ALG : La LFP attaque Zaïm pour corruption

RED - AS

La ligue professionnelle algérienne de football, s’est constituée partie civile contre les graves déclarations du président de l’USM Annaba, Abdelbasset Zaïm, qui a avoué publiquement sur un plateau télé, d’avoir arrangé des rencontres pour un montant estimé à 7 milliards de centime, afin de pouvoir accéder à la D2 professionnelle. Selon le communiqué publié sur le site officiel de la ligue professionnelle de Football, les membres exécutifs ont décidé de poursuivre en justice le président de l’USM Annaba, pour corruption. En effet, le président des bônois, Abdelbasset Zaïm, avait affirmé d’avoir dépensé une somme de 7 milliards de centime, destinée essentiellement pour truquer des rencontres afin de concrétiser l’accession à la D2 professionnelle, mais ce genre de déclarations ne sont pas étrangères dans le championnat. C’est la première fois que la ligue professionnelle de football saisie officiellement la justice pour résoudre une affaire de corruption.

Fermer