Les InfosQATARQatar 2022

Wenger : « Le projet est fantastique ! »

Red - BN

En visite au Qatar, le légendaire entraîneur des Gunners, Arsène Wenger, a pu constater sur place l’étendue des réalisations et ce que sera la Coupe du monde 2022 au Qatar.

Invité par le Comité d’organisation (Comité suprême pour le développement et l’héritage) de la CM 2022, le technicien français a salué les préparatifs de la Coupe du monde de la FIFA, ainsi que l’engagement du pays en faveur du développement du football. L’ancien manager d’Arsenal, aux dix titres en 22 ans avec les Gunners, s’est exprimé positivement sur les projets de la Coupe du monde du Qatar, affirmant que le tournoi 2022 offrirait une nouvelle expérience aux joueurs, aux fans et aux officiels. Il a enfin salué la récente victoire du Qatar en Coupe d’Asie, ce qui témoigne d’une éducation, d’une planification et d’un encadrement de qualité. L’homme de 69 ans, dont une grande partie passée dans le monde du foot, a été impressionné par l’engagement du Qatar dans la construction d’infrastructures modulables qui profiteront à la population par la suite.

« Une nouvelle expérience »

Une visite pour le moins impressionnante pour Arsene Wenger, qui a pu se rendre compte du projet Qatar 2022. « Je suis impressionné par la qualité de la planification de la Coupe du monde, y compris par la pensée qui la sous-tend », a déclaré Wenger. « Cette Coupe du monde est intégrée à la communauté et il y a de nombreux projets pour qu’elle ne soit pas gaspillée après le tournoi. Le projet de l’événement est fantastique – mais la communauté en profitera après la Coupe du monde, qui est une bonne idée. » La plus longue distance entre les stades en 2022 ne sera que de 55 km – ce qui signifie que les fans pourront assister à plus d’un match par jour pendant les premières étapes du tournoi. Cela signifiera également des voyages en moins pour les fans, les joueurs et les officiels – ce qui offrira une nouvelle expérience selon Wenger. « Quand je repense aux nombreuses Coupes du monde auxquelles j’ai participé, vous planifiez toujours vos vols. Ce sera une nouvelle expérience pour les supporters ici : une fois au Qatar, il vous suffit de vous déplacer d’un stade à l’autre sans prendre l’avion pour les joueurs et les délégations aussi. Les équipes nationales peuvent rester au même endroit pendant toute la durée de la Coupe du monde et ce sera une expérience beaucoup plus confortable qu’auparavant.» affirme Arsène Wenger.

« Une leçon remarquable » 

Al Annabi a commencé la finale avec 11 diplômés de l’Aspire Academy. Aspire Academy a été fondée en 2004 dans le but de trouver et de développer les meilleurs athlètes qataris, tout en leur offrant une éducation de haut niveau dans le secondaire. Ces dernières années, le football junior a prospéré au Qatar. Le pays a remporté le Championnat 2014 des moins de 19 ans de l›AFC, avant de connaître le succès dans la version senior du tournoi aux Émirats arabes unis. L’objectif ultime est de former des joueurs qui représenteront le Qatar lors de la Coupe du monde de la FIFA. « C’est une bonne leçon pour tous les pays. Si vous commencez par une éducation de qualité, une planification de qualité et un encadrement de qualité, vous obtiendrez des résultats », a déclaré Wenger. « Le plus important, c’est que le Qatar a remporté la Coupe d’Asie. Personne, même au Qatar, n’aurait pu planifier cela lors de l’ouverture d’Aspire. L’aspect le plus positif, mis à part la fierté de tous dans le pays après avoir remporté une telle compétition, C’est un encouragement à éduquer et à entraîner les jeunes joueurs. C’est une leçon remarquable pour tous les pays qui aiment le football. »

Yanis B

Fermer