Algerie

ALG : Une suspension en vue pour Mellal

La Fédération Algérienne de Football a réagi par un communiqué aux propos incendiaires du président de la JS Kabylie, Cherif Mellal contre des membres de l’instance fédérale. «A la fin de la rencontre ayant opposé, dimanche 15 mars 2019 au stade Imam Lyès de Médéa, l’Olympique de Médéa à la JS Kabylie (1 à 0), comptant pour la 24ème journée du championnat de L1 Mobilis, le président de la JS Kabylie, Chérif Mellal, n’a pas trouvé mieux pour justifier la défaite de son équipe que de porter nommément de graves accusations à l’encontre de Haddad Omar, premier vice-président de la Fédération algérienne de football (FAF), et  Amalou Mokhtar, responsable des désignations au niveau de la Commission fédérale d’arbitrage (CFA). La FAF dénonce encore une fois ce genre d’attitudes qui jette l’anathème sur des responsables, mais qui, également, cultive et entretient la suspicion ainsi que les conflits au sein de la famille du football. Pourtant, la FAF n’a cessé d’inviter les dirigeants des différents clubs à davantage de retenue et d’éviter de susciter, sans preuves ni fondements, notamment à travers leurs déclarations, la haine et la violence dont notre football peut aisément s’en passer. Chérif Mellal devra répondre devant l’instance réglementaire des propos tenus et apporter les preuves des accusations portées à l’égard des représentants de la Fédération.»

Articles similaires

Fermer